6 mai 2019

Le recyclage du verre en France

LE RECYCLAGE DU VERRE EN FRANCE: UNE BONNE HABITUDE QUI REDUIT LES COUTS ET LES EFFETS NEFASTES SUR L'ENVIRONNEMENT

   Depuis de nombreuses années, la France multiplie les initiatives pour encourager le tri sélectif et le recyclage des déchets, en collaboration avec les industriels du secteur. Le verre fut l’un des premiers matériaux à faire l’objet d’un recyclage, dès 1974. En effet, ses propriétés et la facilité de son traitement le rendent réutilisable à l’infini, ce qui permet de nombreuses économies à toutes les échelles du processus de production et s'avère bénéfique pour notre planète. 

.

.

Le verre : un matériau 100 % recyclable, à l’infini

.

Contrairement à bien des emballages alimentaires, le verre a l’avantage d’être entièrement recyclable, et ce, sans limite. En effet, lorsque vous jetez vos bouteilles, bocaux ou autres récipients en verre, ils sont d’abord envoyés dans des usines de traitement, qui réalisent plusieurs opérations successives :

  • Tris manuel, optique puis par soufflage du verre récolté pour éliminer les matériaux qui ne peuvent pas être réutilisés (céramique, porcelaine, papier, etc.).
  • Transformation du verre en calcin, autrement dit en débris plus ou moins fins, en fonction des besoins des verreries.
  • Démélange du verre dans certains centres de traitement, pour séparer les morceaux de verre en fonction de leur couleur. Le verre blanc ne peut effectivement pas être fabriqué à partir de verre coloré recyclé: ce tri complémentaire permet donc d'accroître la présence de matériaux recyclés dans nos emballages en verre clair.
  • Introduction du calcin dans la fabrication des nouveaux récipients en verre: ces débris sont fondus dans un four puis moulés à la forme souhaitée. 

Mais cela ne s’arrête pas là ! Les propriétés du verre lui permettent d’être de nouveau recyclé, sans en altérer la qualité. Une fois transformé, il pourra donc de nouveau servir en tant qu’emballage alimentaire, puis être recyclé et ainsi de suite, avec une très faible perte de quantité.

.

.

Un système de recyclage efficace qui profite à l'environnement

.

Bien des Français ont des doutes sur l’utilisation des produits qu’ils prennent la peine de recycler : sont-ils vraiment réinsérés dans le cycle de production ? Sont-ils bien triés ? Est-ce vraiment meilleur pour l’environnement et pour notre porte-monnaie ? Avec le verre, toutes ces questions ne se posent pas, car 100 % du verre recyclé en France est réutilisé !

Autrement dit, si vous ne souhaitez pas garder vos récipients en verre, sachez que les jeter dans une benne prévue à cet effet plutôt que dans votre poubelle traditionnelle pourra avoir un réel impact.
Cela permettra d’abord de réduire l’empreinte écologie des verreries : en intégrant le calcin dans le processus de fabrication, les usines réduisent les émissions de CO2 puisque la fusion du calcin est moins énergivore et moins polluante que la transformation des matières premières minérales et que l’on ne puise pas dans les ressources naturelles.


Par ailleurs, les bénéfices sont réels d’un point de vue financier :  les économies d’eau et d’énergie sont certes intéressantes d’un point de vue environnemental, mais permettent aussi aux industriels de réduire leurs coûts, ce qui doit avoir un impact sur le prix final. De plus, la réduction des déchets par le tri réduit les dépenses des collectivités locales, et donc celles des citoyens.


Toutes les raisons sont donc bonnes pour prendre le temps d’aller déposer ses emballages dans les conteneurs à verre et d'opter pour ce matériau recyclé (https://www.boboco.fr/content/15-pourquoi-choisir-le-verre) quand il s'agit de choisir ses récipients alimentaires !

.

.

Les Français, entre adeptes du recyclage et citoyens qu'il faut encore convaincre

.

La France fait partie des pays champions en termes de recyclage du verre, puisque 76 % des Français vont déposer leurs emballages en verre aux bennes destinées à cet effet. Cela place le pays sur la 3e marche du podium en Europe, avec environ 30 kilos de verre recyclé par habitant et par an.
La progression est notable (au milieu des années 90, seuls 40 % des emballages en verre étaient recyclés) et a été encouragée par de nombreuses initiatives. Les campagnes de communication, la multiplication des points de dépôt et la sensibilisation aux problèmes environnementaux ont largement contribué à faire du recyclage du verre une habitude.

Néanmoins, il serait possible d’accroître encore ce taux de recyclage, pour en maximiser les bienfaits auprès des industriels, des collectivités, mais aussi des consommateurs finaux. Pour ce faire, des incitations et des campagnes d’information et de sensibilisation sont nécessaires. Par exemple, la mise en place dans certaines communes d’une taxe d’ordure ménagère corrélée au poids des poubelles encourage les consommateurs à trier leurs déchets, qu’il s’agisse de plastique, de carton ou de verre. De même, faciliter le dépôt de verre est indispensable, en créant des points de collecte plus facile d’accès et sécurisés et en développant la collecte au porte-à-porte.


Mais tout cela ne peut fonctionner que si chacun d’entre nous prend conscience de l’importance du recyclage du verre, aussi bien d’un point de vue environnemental qu’économique !

Colissimo, DPD, Payline, CB Mastercard, Visa

© 2020 Boboco.fr - Tous droits réservés